lundi 10 août 2009

Tristoune

Nous restons dans le gris encore ce jour. Ce qui est désolant c'est que la pluie que nous attendons tant n'est pas au rendez-vous. Pourtant tout ici la réclame. Les prés ressemblent à des "paillassons", les arbres ornementaux ou fruitiers perdent leurs feuilles. Les pelouses sont ternes..... Bref une journée qui s'annonce morose. Dans ces conditions, rien de tel qu'un tour dehors. Une visite à mes plantes en pots, à mon massif, à la rocaille et aux coins que je qualifie de "délicats". Et Hop, l'enthousiasme revient. Ici il va falloir que je repense l'implantation des mes platycodons. Je ne sais pas pourquoi, autant ils se plaisent dans la rocaille, autant ils affichent dans le massif de plus en plus leur "mal être". A revoir donc. A revoir aussi mon coin "banc", qui peut très largement être amélioré. Mon espace "point eau" prendra certainement un autre aspect les années à venir. Et là je repars dans mes projets de plantations : hostas, junuperus, érable japonnais, succulentes...... sans oublier mes petits objets de décoration que j'aime tant.
Voilà mon esprit est reparti au vagabondage. Les idées arrivent, elles s'installent petit à petit. Mais rien n'est figé, tout évolue, c'est cela la magie de la nature, donc du jardin. Nous allons bientôt entrer dans une nouvelle période. Celle où nos plantes annuelles vont doucement s'éteindre. Les potées prendront de nouvelles couleurs, avec des choux d'ornement, des chrysanthèmes. On aura bien vite le temps nécessaire pour la mise en terre d'arbustes, ou conifères. Toutes ces promesses de bonheur et de douceurs à venir.
Allez on revient sur terre. Et on prend le temps de profiter de cette plante que je trouve si belle et facile à cultiver qu'est le dipladénia. Il nous gratifie du printemps aux premières fraîcheurs de ses fleurs magnifiques, en blanc, rose ou rouge éclatant.
Bonne journée à vous.

2 commentaires:

Kristin a dit…

et dire qu'en Bretagne on commence seulement à avoir un peu de soleil...je t'enverrais bien ma pluie en trop...
C'est vrai qu'un jardin a toujours besoin qu'on change les choses ou qu'on déplace des plantes. en tout cas, très beau ton dipladénia.

Les Chenevrières a dit…

Même ici en Bourgogne nous ne sommes pas logés à la même enseigne. Dans le sud c'est grillé, plus au nord c'est plus vert. Dommage que nous n'ayons pas de juste milieu. Oui ils réussissent bien mes dipladénias que ce soit ceux du "coin eau" ou les roses près de mon puits
Courage, ils annoncent meilleur temps !!!!!!
A bientôt