vendredi 26 février 2010

Je vais BIEN - Tout va BIEN

Direction Toulouse Blagnac, ce mercredi sous un doux soleil, 18°, de beaux nuages blancs. Chic. Je vais encore bien pouvoir profiter du paysage pendant le vol. Arrivée à l'aéroport. Je vous épargne la description de la séquence "Un grand moment de solitude", quand on passe le portique et que l'on fait sonner. Ben oui, que voulez vous, quand on est bionique il faut assumer.
Une voix annonce :
- " Le vol 4340 pour Lyon St Exupéry est annoncé avec 10 minutes de retard".
Oui, qu'est-ce que c'est que 10 minutes, hein ?
Oh oh....... Bizarre, il est 17 h 15 et nous sommes toujours là, pour un décollage à 17 h 35, c'est court, non ?
- "L'avion pour Lyon est annoncé avec 35 minutes de retard en raison de la grève des aiguilleurs du ciel".
35 minutes ?????? Mais ma navette, mon TGV derrière, et mon bus. Oui, c'est bien mal parti tout celà.
Finalement on embarque. Ben voilà, c'est pas si terrible que celà !!!!! Sauf que normalement je serais presque déjà arrivée. Normalement. Mais aujourd'hui ce n'est pas N O R M A L.
- "Mesdames et Messieurs, en raison d'une grève des aiguilleurs du ciel, l'avion ne pourra décoller avant 20 heures. Voici nos dernières informations, nous vous tiendrons au courant".
Yé..... plus de bus, c'est une certitude, pour le reste on verra.....
Quoi ? 20 heures, cela veut dire 2 heures à attendre là-dedans. Non mais, c'est pas possible. Et on va voler de nuit !!! Ah mais, pas envie du tout, Moi. Je veux voir où on va......
Un livre pour patienter ? J'ai pas pris de livre. Le vol c'est un saut de puce, 45 minutes, et je voulais profiter du paysage.
Alors je vais regarder ce qui bouge autour de moi. Oh ! Ils chargent et déchargent les bagages du gros navion blanc et bleu. Bien... Des hommes gesticulent sur la piste, pour signaler l'arrivée du camion de ravitaillement. Il est tout petit, vu de là.
Mais plus rien de ce côté là, il faut que je m'intéresse à autre chose.
C'est quoi, ce "Ting Ting" ? Une annonce pour un départ imminent ?
Que nenni ! Ce sont les gentilles hôtesses qui font des appels pour passer des commandes.
Attends, mais qu'est ce qu'elles font à dessiner des trucs avec leurs mains ?
Le pouce levé : oui, cela veut dire 1 . Le pouce qui rejoint les 4 doigts pour faire le bec du canard : c'est un croque-monsieur qu'elles commandent !
Ah, je vous imagine, celles et ceux qui ont l'habitude de prendre les navions, vous connaissez par coeur ces gesticulations. Pas moi, et celà m'occupe........grrrrrr. Et là les mains jointes, qui s'éloignent en formant une ligne droite : 1 sandwich ! Trop bien la grève des aiguilleurs, j'apprends plein de choses.
20 h 15 : Nous sommes prêts à partir. J'ai eu bien le temps qu'il me fallait, pour voir :
- les petites lumières bleues,
- les petites lumières rouges,
- et les orange,
- et la nuit qui est tombée.
Voilà c'est la fin de l'attente, go..... Plein gaz, commandant ! Direction Lyon.
Décollage : même pas peur.
Début du vol : impeccable.
Et c'est là, que je suis tirée de mon questionnement, de mes interrogations très intérieurs depuis quelques minutes. J'entends la voix grave du commandant de bord. Il parle en anglais. Bon, je ne suis pas bilingue, mais son STRONG, je sais encore ce que cela veut dire : FORT. Qu'est ce qui est FORT là-haut ? Hein ? Mis à part le vent ? à je ne sais pas combien de pieds, mon cerveau il a bien capté ça. J'ai le palpitant qui s'affole un peu, la gorge qui se noue.
- "Mesdames et Messieurs, nous traversons une zone de turbulences, veuillez rester assis et attachez vos ceintures".
Ben....... il ne manquait plus que ça. En plus je ne sais même pas où nous sommes. Je sais pas où je vais mourir !!!!! C'est quelle heure là ? Parce que j'aimerais bien savoir combien de temps il va durer mon cauchemar. Seulement voila pas de portable because éteint, et je n'ai jamais de montre. Je zieutte le bras de ma voisine qui, stoïque, lit son bouquin. C'est une pro des voyages celle-ci. Grrrrrr... pas de montre non plus.
Allez, on se détend...... Si si, j'y suis presque arrivée....... J'ai bien dit presque, pendant 2 secondes sur XXXX minutes très délicates.
Oh, mais ce sont des lumières, là en dessous, je suis presque en Bourgogne pour mourir !!!!!!!!
Oui c'est une grosse ville même. Contente de la voir celle-ci, tiens, si seulement c'était la Capitale des Gaules je crois que je serais très heureuse même.
- "Mesdames et Messieurs, nous allons bientôt atterrir..."
Ouffffffffffff !
Bon franchement, si on me demande "Tu reprends bientôt l'avion ?", je crois bien que je demanderai un tout petit peu de temps, juste histoire de digérer cette aventure. Parce que j'ai l'impression d'avoir vécu un concentré d'émotions sur un vol de 45 minutes, je n'ose même penser à ceux que font des jours voire des nuits entières de vol en continu.

Il me reste comme moments forts, ces vues.
Lyon la nuit. Magique.

(photo de evenremy sur Flckr.com)

44 commentaires:

zip de Zoup a dit…

Drôle ton histoire , j'avoue que moi je n'ai pas connu ça mais pas d'appréhension non plus, pour un fois que je pouvais me prendre pour un oiseau !
Jolie la photo en bas, enfin vu d'en haut !
Bisous Françoise

Les Chenevrières a dit…

Merci ma Zoupinette. J'avais pas peur avant, maintenant je me dis que cela peut arriver. Mais bon je suis sur le plancher des 4 papattes, les pieds dans la boue, cela va bien. Bonne journée et Bises

jean-pierre a dit…

bonjour Tataze . superbe ce reportage sur ce vol . moi j'ai aussi le chic pour me faire fouiller et de faire sonner les portiques . une catastrophe . belle vue de nuit . bonne journée et gros bisous

sergine a dit…

je vois que nous sommes aussi rassurée l'une que l'autre dans l'avion, la trouille!!!!
je prefere vraiment le plancher des vaches!!

Marie-Ange a dit…

Quelle aventure !
Jamais connu ça non plus ...
Je vais commencer à cogiter ferme (rire) !!!
En tout cas la vue de Toulouse la nuit est magnifique.
Bisous du coeur ma chère Tataze.
Marie-Ange

Mon plus long voyage ? Les Etats-Unis, je rêve d'y retourner ...

beige et blanc a dit…

J'ai bien ri mais sans me moquer car je suis comme toi et figures toi que ma famille ne veut plus s'asseoir à coté de moi dans l'avion, bravo pour cette photo elle est sublime.
Bisous
Nath

Christelle a dit…

J'ai presque eu l'impression que ce billet aurait pu étre écrit de ma main !
Autant mon mari , habitué , prend l'avion comme un taxi autant moi, je le vis comme toi , à guetter tout ce qui ne va pas !!!
Bon , tu es bien arrivée et c'est là l'essentiel et de nuit , le paysage est magique !

maevina a dit…

Voilà comme t'as bien raconté!!!!!!!!!!!!!!!! j'avais l'impression d'y être!! c'est long 45 min quand on a la trouille!!! du coup t'apprécies la gadoue, comme quoi!

Marie-Pierre a dit…

Ton récit est vraiment palpitant...on s'y croirait!
En tout cas, tout est bien qui finit bien! Tu es de nouveau sur le plancher des "quatre pattes" et c'est cela qui compte! belle journée Tataze!Bises

BNO a dit…

T'as été gâtée dis donc ma pauvre !!! Je crois que j'aurais été encore plus paniquée que toi, je déteste l'avion !

Doudouce a dit…

J'ai jamais eu de grosses turbulences pendant mes vols. De la pluie, de l'orage même mais rien de bien effrayant. De toute façon, à partir du moment où tu rentre dans l'avion, tu ne maîtrise plus rien et t'en remets au commandant.
Par contre tu as eu la chance de survoler une grande ville de nuit : c'est un spectacle magnifique. Mais le mieux, c'est encore, à 10 000 pieds, d'assister à un lever de soleil. Magique !

Anonyme a dit…

moi j'ai vu paris de nuit avec les loupiotes toutes éclairées... c'était avec Nico. au départ, ont voyait ça via les trous dans les nuages, puis on a traversé les nuages en pensant "ooooooooooohhhhh"
bien jolies nos fourmilières la nuit :p

saturne200 a dit…

bonsoir Tataze
je t'avoue que j'ai rigolé en lisant tes péripéties.
la manière dont tu nous narres tes aventures , on a l'impression d'y être
et comment fini ton aventure : plus de bus !!!
bonne soirée

Danièle a dit…

Morte de rire !
Tu es toujours vivante puisque tu nous narres tes aventures ... Ouf !
Et en plus tu nous montres une bien belle vue.
Bises.

Kristin a dit…

bon au moins tu es encore là pour tout nous raconter!! dire que je suis allée jusqu'au Canada sans avoir peur ...j'y ai même pas pensé!! mais je ne connaissais pas non plus les petits signes des hôtesses. Je découvre grâce à toi!!

alex a dit…

coucou, c'est Alexandre !!!! je te remercie de ton commentaire sur mon blog , et tu me dis si tu as fait mes recettes!!!!!...

a+ Alex

Les Chenevrières a dit…

C'est un grand moment n'est ce pas Jean Pierre, quand tous les yeux se retournent sur nous. Oui la vue était bien, et je suis là, donc tout va bien. Bonne journée

Les Chenevrières a dit…

Le plancher des chevaux, ânes, chiens et chats pour moi Sergine.

Les Chenevrières a dit…

C'est une aventure, une expérience, et cela va fait désormais partie des souvenirs. Bisous du coeur Marie Ange.

Les Chenevrières a dit…

Merci Nath, et oui les aventures aériennes, c'est quelque chose. Je pense que nous avons toutes et tous une anedocte au moins.

Les Chenevrières a dit…

Eh oui sur ce point aussi il y a de vraies injustices, Christelle. Mais voilà je suis sur la terre ferme et heureuse de l'être.

Les Chenevrières a dit…

Tu as raison Maevina j'apprécie la gadoue, enfin juste ce qu'il faut. Et 45 minutes c'est très long en effet

Les Chenevrières a dit…

Oh oui Marie Pierre, on peut en rire, en sourire maintenant. Cela effacera les rides de l'angoisse.

Les Chenevrières a dit…

Ma chère BNO c'est une seconde fois l'avion pour moi, peut être que j'ai tout rassemblé pour que désormais cela se passe mieux.

Les Chenevrières a dit…

Je veux bien te croire pour le lever du soleil Ma Doudouce, mais moi j'ai pas tes "heures de vol". Le spectacle doit être magnifique j'en conviens, mais peut être pour une prochaine fois. Bisous

Les Chenevrières a dit…

Oui Poussy c'est ce qui me reste de beau de ce vol, les villes la nuit, celle de Toulouse, et l'arrivée. Bon week end. Bisous

Les Chenevrières a dit…

Merci Saturne pour ton commentaire. En effet plus de bus en effet, donc un chauffeur pour finir les trajets. Et THE HOME !!!!!

Les Chenevrières a dit…

C'est déjà pas si mal de faire sourire ou rire, tu vois cela suffit à mon petit bonheur Danièle. Bises

Les Chenevrières a dit…

Il fallait bien que je m'occupe Kristin, les hôtesses c'était mon occupation. Pour mon 'baptème' pas peur, mais là je pense que je vais envisager les vols différemment.

Les Chenevrières a dit…

Bonjour Alex j'ai essayé les Milanesas, et c'est très bien. Je n'ai pas fait comme Marcela, je n'en n'ai pas congelé. Bonne journée à toi et merci de ta visite et de ton message.

Miss & Nathy a dit…

Quel récit vivant, palpitant et drôle !
J'ai pensé que tu n'arriverais jamais à destination !!!
Tu t'en rappelleras longtemps !!
Pas d'avion pour moi je ne veux pas que ma Miss voyage en soute !
Bon week end
Nathy

Les Chenevrières a dit…

Oui Nathy je crois que ce voyage va faire partie de mon petite histoire. Je comprends que tu ne veuilles pas Miss voyage en soute, je crois que je ne supporterais pas de savoir mon animal, là dedans. Bon samedi et Bises

domino's fotos a dit…

dommage que les éléments aient "chahuté" ton retour... mais ça nous vaut un billet chahuteur, nous on a bien aimé !!!

Solange31 a dit…

Pour une première fois, tu as été gâtée ! retard, turbulences... j'espère que cela ne t'empêchera pas de reprendre l'avion ! jusqu'à présent mon vol le plus long a été de 4 heures mais en avril je pars en Californie et là j'avoue que la durée m'angoisse un peu, je vais pouvoir choisir un livre très très épais ! mdr !
J'espère que tu gardes quand même un beau souvenir de la ville rose !
Bisous

Les Chenevrières a dit…

Merci Domi, le plancher des chevaux c'est pas mal, et c'est parfois, j'ai bien dit parfois, plus calme aussi.

Les Chenevrières a dit…

Oui Solange je garde un très bon souvenir, de très bonS souvenirS de cette semaine. Je reprendrai l'avion c'est comme une évidence, cela ne m'empêchera pas d'aller voir ma fille. Bon lundi et Bises

Mathilde a dit…

Heureusement que tu n' avais pas prévu ce mini voyage samedi soir ...moments prévus pour la tempête...!!
Rien ne vaut le plancher des chevaux. :-)
Bisous Tataze

cat a dit…

palpitante aventure!!??non??
En tout cas on vit chaque moment intensément avec toi!! et c'est du vécu Madame!!! Lol!!
J'adore!!
Bon oui c'est vrai tu n'as pas eu de bol mais rassures-toi, ce n'est pas toujours comme cela!! heureusement!
Bisoux

Les Chenevrières a dit…

Oui comme tu le dis Mathilde, tu sais que j'y ai pensé. Allez c'est dans le casier des souvenirs désormais. Bonne soirée et Bises

Les Chenevrières a dit…

Merci de ce message Cat. C'est en effet un coup de pas de bol. Mais si on me demande, ben voila je suis prête. Il faut recommencer l'aventure n'est ce pas. Bisous.

Entremeretterre a dit…

MAGNIFIQUE cette photo de Lyon vue du ciel !!!!!!!!!

Les Chenevrières a dit…

Merci Ségolène, et j'ai tout bien vu.

Françoise a dit…

Moi non plus, je ne l'ai pas encore vécu cette grande aventure de l'AVION...alors, j'ai bien rigolé...jaune, en lisant tes mots et en pensant au jour où, moi aussi je vais faire ce grand saut!

Les Chenevrières a dit…

Ah je te promets j'étais pas si fière que cela là haut, dans le vent et le bruit. Mais voilà c'est à refaire en espérant de bonnes conditions. Bonne soirée Françoise