dimanche 2 août 2009

Ma Dinedine

Verdine. 11 années passées ensemble. 11 ans avec des moments sportifs, puis maternels. Puis la maladie, l'opération. Depuis des fragilités, des angoisses, des souffrances. Mais surtout la joie de poursuivre notre chemin ensemble. Elle porte fièrement et fort bien ma foi, ses 22 printemps. Cette jument est "une maîtresse jument". Elle a un coeur énorme. c'est une battante. Elle a lutté de toutes ses forces, jusqu'à l'insoutenable en 2005. C'est une vraie guerrière. C'est une mère exigeante, infaillible. Jusqu'au bout de ses sabots. C'est une grande Dame. On prend des leçons de vie avec elle, chaque jour, à chaque instant. Elle communique. Elle qui avait si peur des hommes. Elle l'angoissée, la stressée, elle apprend à rester seule dans un pré sans panique désormais. Jamais une once de méchanceté, malgré les soins intenses que nous lui avons prodigués. On a appris à décoder tous les messages qu'elle nous envoie, pour nous faire partager :
- sa fatigue : quand elle se couchait à mes pieds me demandant d'éloigner ses poulains, le temps d'un repos bien mérité ;
- sa gaieté : quand elle déboule au galop pour venir à la ration, toujours maintenant ;
- ses craintes : les oreilles en arrière, il lui manque des repères, elle se cherche ;
- ses douleurs : dans ses attitudes figées si particulières ;
- sa confiance : elle nous laisse lui donner les soins, sans jamais se rebeller ;
- son besoin de clan : ses hennissements pour vérifier que chacun est à sa place.
Oui Didine, c'est tout cela réuni. Et j'espère pouvoir longtemps encore décrypter tout ce qu'elle a à me dire.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

à réciser que la photo en bas à droite a été prise juste après une lourde opération d'ordre vital, d'où les côtes très visibles.
celà fait maintenant quelques années, et elle arbore maintenant un joli bidou tout rond :)

Les Chenevrières a dit…

Eh oui, elle va bien, merci

Vérone a dit…

J'en ai drôlement raté des postes ...
Quel Amour tu as pour eux !
Très émouvant tes écrits , tu as une sensibilité si perceptible !

Alors moi je leur ferais pas un brin de mal , mais en faite j'en ai peur , plutôt il m'impressionne par leur hauteur ... c'est idiot hein , mais je les aiment !
mes filles en sont fan !
;-)